Facebook : la fin du modèle gratuit pour les annonceurs ?

0 Flares Filament.io 0 Flares ×

Voici le résumé d'un article à mon goût fort intéressant paru récemment dans le  respectable Wall Street Journal.

L'auteur indique qu'avec sa récente introduction en bourse, la valeur de Facebook reposera bientôt plus sur sa capacité à vendre de la publicité que sur l'augmentation exponentielle du nombre de ses utilisateurs.

Pendant longtemps, nombre d'annonceurs ce sont contentés de créer gratuitement une page à leur marque sur Facebook, laissant les utilisateurs relayer leur notoriété par le bouton « j'aime« .

Mais il apparait que Facebook espère désormais amener un bon nombre de ces annonceurs à payer cette publicité « d'estime ». A titre d'exemple, voici comment il a convaincu Gordmans Inc, un détaillant basé au Nebraska, d'abandonner le modèle gratuit pour adopter son nouveau type de publication payante qu'il a baptisé « Sponsored Stories » (Histoires sponsorisées).

La croissance explosive de Facebook avait décidé Gordmans à mettre en place une page entreprise comme lieu de rencontre virtuel lui permettant d'échanger avec ses clients. « Son seul coût était le temps nécessaire à créer le contenu et à le publier » déclare Veronica Stecker, responsable de communication chez Gordmans.

Mais l'année dernière, Facebook a ajouté plus de fonctionnalités sur son site, ce qui a permis aux utilisateurs de partager encore plus de contenu avec leurs amis. Les messages « gratuits » de Gordmans ce sont retrouvés alors noyés dans le flux croissant des nouvelles échangées, une annonce qui pouvait rester affichée une journée entière sur le « mur » d'un internaute ne restant désormais que quelques minutes.

Cette constatation semble se généraliser et Facebook propose, pour y remédier (…), son format d'annonces appelé donc « Sponsored Stories« . Sorti il y a un an, j'avoue découvrir cet outil marketing par ailleurs intéressant.

Le fonctionnement est simple, il s'agit de reprendre au sein d'encarts publicitaires les messages des internautes favorables à la marque ou au produit dont on veut faire la promotion. Cette publicité ressemble alors plus à la recommandation d'un ami, le lien associé vous permettant d'accéder à la page mise en avant ou d'ajouter un « j'aime ».

Voici une vidéo de présentation (en anglais) de « Sponsored Stories » sur Youtube  :

Gordmans a testé et Gordmans semble apprécier, au point d'annoncer consacrer désormais le tiers de son budget publicitaire Facebook aux « Histoires sponsorisées« …

Je vous invite à retrouver l'intégralité de cet article à l'adresse suivante : http://on.wsj.com/Ylq4Z5

Au delà de l'anecdote Gordmans, il est très instructif sur les nouvelles orientations de Facebook pour améliorer son modèle économique et ses résultats (chiffre d'affaires de 3,71 milliards de dollars en 2011, acquis essentiellement grâce à la publicité, pour une capitalisation boursière de 100 milliards de dollars !).

Reste à savoir si le titre accrocheur de cet article (et du mien) deviendra réalité… à court ou moyen terme.

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 0 Email -- Pin It Share 0 Filament.io 0 Flares ×

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 0 Email -- Pin It Share 0 Filament.io 0 Flares ×