L’invité du Moi

J'avais pour ambition de proposer ici des « interviews » de professionnels dont le métier ou l'activité est en rapport avec le web. Je dois avouer que, n'ayant pas été débordé par les demandes et n'ayant pas trouvé le temps de chercher des interlocuteurs, cette page reste aujourd'hui un simple prétexte pour présenter mon activité de façon décalée.
Donc, je vous propose de découvrir ci-dessous une interview sans concession, ni complaisante ni décalée, de l'invité du « moi » !

Thierry C., un webmarketeur fait sont e-coming out

Bon, faute de quidam au moment où je lance cette rubrique de "L'invité du Moi" et parce qu'on est jamais aussi bien interviewé que par soi-même, le premier invité du mois, c'est moi !TC : Bonjour Thierry, présentez vous s'il vous plaît.

Thierry C : Bonjour Thierry. Il me plairait de me présenter mais je crains le "duplicate content". Je vous propose donc de suivre ce lien ou de cliquer sur le "A propos !" situé en haut de page. par contre, n'oubliez pas de revenir ici pour terminer l'interview (même si je pense pouvoir me passer de vous). 
TC : Vous passer de moi vous obligerait à vous taire, je vous le rappelle... Alors, heureux de sortir de l'anonymat ?
Thierry C : Parce que parler à soi-même, vous appelez cela sortir de l'anonymat ? 
TC : Euh... C'est moi qui pose les questions ici, contentez vous de répondre !
Thierry C : Impossible 
TC : Comment ça impossible ?
Thierry C : Ben oui, si j'arrête de poser des questions, je risque de ne pas savoir quoi répondre ! 
TC : .... Vous ne seriez pas un tantinet schizophrène ?
Thierry C : Pas plus que vous !
TC : Bon, essayons autre chose. De quoi aimeriez vous parler ?
Thierry C : De vous et de votre nouveau site. Tout d'abord, félicitations ! N'y voyez aucune flatterie, sans fausse modestie je trouve votre blog passionnant. Pourquoi ne pas l'avoir fait plus tôt ?
TC : Je vous pose la question, Pourquoi ne pas l'avoir fait plus tôt ?
Thierry C : Certainement parce que je n'avais pas conscience que ce que j'ai à dire peut intéresser autant de monde ! Comment ça c'est pas crédible ?... Bon, tout simplement parce que je ne voyais pas l’intérêt de faire du 'Personnal Branding', j'étais une sorte de M. Jourdain du e-marketing,  je faisais du webmarketing sans savoir que je pouvais en faire un métier.
TC : Mais cet anti-héros de Molière ne faisait que de la prose, qu'avez vous à proposer de plus et de nouveau?
Thierry C : de nouveau pas grand chose, plutôt de différent. Je vois l'exercice de mon métier de  consultant web et e-marketeur comme un mentorat (d'où cette notion de coaching). Très modestement, je suis un peu celui qui intervient pour dévisser ce pot de confiture sur lequel tout le monde s'escrimait sans succès. Une méthode pédagogique et pragmatique qui emprunte à la maïeutique... 
TC : Hic ! Vous avez pas plus simple et moins... saoulant comme définition ?
Thierry C : Facile.. (je parlais de votre humour). Essayons néanmoins : je propose à mes clients d'intervenir de préférence en amont ou pendant la phase de création de leur projet web pour que sa mise en oeuvre se fasse dans le respect des bonnes Pra-Tic du webmarketing. Cette approche permet d'éviter les nombreux écueils sur lesquels se jettent trop souvent les e-entrepreneurs. Elle permet aussi d'en finir avec des pratiques de consulting qui sont au emarketing ce que les  guérisseurs philippins sont à la médecine... 
TC : Seriez vous une sorte de Docteur Web ?  
Thierry C : (Rire gêné) Oh c'est un beau compliment, merci ! J'essaie en tout cas d'agir avec éthique et professionnalisme.  L'une des causes de l'échec ou de la stagnation d'un projet web est souvent l'utilisation de "potions miracles" sans diagnostic préalable. Pour reprendre votre image, ma tâche consiste avant tout à Ausculter, Diagnostiquer et Prescrire. 
TC : Et l'application du traitement ?
Thierry C : il m'arrive de m'occuper de  la mise en oeuvre des solutions, lorsqu'elles restent techniquement dans mon champ de compétences. Mais je tiens à préciser, même si cela reste marginal, qu'il n'y a parfois pas de prescription et que l'une de mes spécificités est de refuser de pratiquer l'acharnement therapeuTIC ! 
TC : Il est temps de conclure, je vous laisse le mot de la fin
Thierry C : qui sera donc également le vôtre ! A bientôt donc et vivement le moi(s) prochain...