Décalogue pour un site web visible et référencé

Les dix commandements ou Décalogue sont souvent détournés pour illustrer des règles importantes ou indispensables. Ceux qui me connaissent le savent, je n'ai ni le profil d'un guide ni la vocation de devenir un gourou, loin s'en faut. J'utilise simplement à mon tour cette image biblique pour lister les principales règles qui vous permettrons de créer un site internet visible et bien référencé.

Les dix commandements de la création de site
0 Flares Filament.io 0 Flares ×

Dix commandements… qui n’en sont pas

Qui peut aujourd'hui, en ces temps troublés où le Grand GG change ses règles dés qu'il pense à un animal (pour ceux qui viendraient d'arriver sur la planète web, Google appelle Pingouin, Panda ou Colibri les différentes évolutions de son algorithme), qui peut donc, disais-je, affirmer savoir ce qui permet à coup sûr d'être bien référencé et d'apparaître rapidement « premier-première-page » sur ses mots-clés ?

Pas moi… D'ailleurs, voici un bon moyen de repérer les vantards et les escrocs : mettez vous simplement à leur place !
Réfléchissez, si vous aviez cette recette miracle, seriez vous prêt à la brader en proposant d'amener n'importe quel site en tête du hit-parade de la recherche pour 100 € tout compris ? Ou même pour 1000 $, 10000 roubles ou 1 million de Yen ? Ne commenceriez vous pas d'abord par « traire cette poule aux œufs d'or » vous-même (pas possible ? Ben oui, justement)? Et du coup, auriez vous vraiment besoin de taxer ainsi le premier naïf venu (pardon à ceux qui ont déjà essayé…).

J'entends d'ici les remarques de quelques uns pour qui « ça a marché ». En général ils disent cela au passé, soit pour que cela ne soit pas vérifiable, soit parce qu'ils se sont depuis pris une grosse pénalité par celui-qu'il-ne-faut-pas-prendre-pour-un-gogole. En clair, mon expérience m'a amené trois certitudes concernant le positionnement d'un site web :

  1. Il est tout à fait possible et même assez facile de comprendre pourquoi un site est en tête de Google
  2. Il est possible (avec un brin de compétence et de pédagogie) d'expliquer pourquoi un site n'y est pas (ou n'y sera jamais)
  3. Ces deux affirmations ne permettent malheureusement pas de concevoir une recette infaillible, une « potion universelle du référencement« .

Donc « mes » dix commandements n'en sont pas  :

  • parce que ce sont de simples conseils saupoudré d'un peu de bon sens
  • parce qu'en suivant ces préceptes, vous vous garantissez d'être potentiellement visible et référencé, mais ce n'est pas une certitude.
  • parce que ce sont « mes règles », celles que j'estime les plus importantes actuellement.
  • parce qu'il y en a onze, voire douze
  • parce que chacun fait fait fait, c’qui lui plait plait plait (ça a 30 ans ce truc, c'est dingue !)

Ceci étant dit, me voilà prêt à graver dans le html ces principes pour un site web en bonne santé. Et, comme disait je ne sais plus qui (Placebo ou Boiron, j'sais plus), si ça soigne pas, ça peut pas faire de mal !

Mes 10 conseils à toi, créateur de site internet

Permettez moi de vous tutoyez, c'est plus dans le ton….

Du contenu tu créeras

Même si ces 10 conseils pour une meilleure visibilité et un meilleur référencement ne sont pas classés par ordre d'importance, cette première règle est prioritaire, incontournable et fondatrice.

La base d’un bon site et donc de son potentiel de référencement, c’est son contenu. Plutôt que de se demander ce que Google attend, posons nous la question de ce que nous avons de neuf, de différent et d’intéressant à proposer aux internautes.

Et, en préalable à la création de contenu, un conseil : déterminez, priorisez et travaillez vos mots-clés.

C’est aussi en réfléchissant en amont à votre contenu que vous intégrerez et appliquerez le mieux les conseils qui suivent.

Ergonomie tu penseras

Un site se doit d’être organisé pour que l’internaute et le moteur de recherche comprennent simplement ce que vous proposez et accèdent rapidement à vos contenus et vos offres.

La navigation, l'organisation et la hiérarchisation des informations, en un mot l'architecture de votre site internet est en soi un facteur de qualité de poids autant pour l'internaute que pour le moteur de recherche.

Rapidité tu favoriseras

Depuis longtemps, Google attache beaucoup d’importance au temps de réponse d’un site web… comme l’internaute ! Nous avons là encore une évidente communauté d’intérêt entre le robot d'indexation et le visiteur.

Rapidité est synonyme de qualité et de visibilité. Le visiteur apprécie et est d'autant plus incité à naviguer « plus profondément » et plus longtemps sur votre site.


[Aparté] Je sais, mon site ne suis pas cette règle, mais ai-je dit que le cordonnier était bien chaussé ? [Fin d'aparté] 

Régulièrement tu Animeras

« Poser » son site sur le web en espérant que la « prime à l’ancienneté » (qui existe) suffira à le rendre de plus en plus visible est une grosse erreur. L’un des facteurs primordiaux d’un bon référencement est l’actualisation régulière des contenus.

Un site web qui évolue est un site intéressant et rassurant. Et ce qui intéresse le visiteur et le rassure plaît également à Google, ce qui augmente votre capital de confiance auprès des deux…

La régularité est aussi un facteur de qualité : venir une fois tous les 6 mois sur son blog et y publier 15 articles d'un coup n'est pas de l'animation au sens Googlien du terme…

Conseil diété-TIC : alimentez vos e-visiteurs de façon régulière et équilibrée, évitez de les mettre trop longtemps à la diète pour ensuite les « gaver » d'un seul coup… Vous visualisez le risque ? Du contenu mal consommé, mal digéré et potentiellement perdu…

Images, vidéos tu intégreras

Si vous écrivez « au long cours » des articles ou des actualités (blog, site vitrine) pensez à illustrer. Un texte est d'autant plus parcouru (je ne parle même pas d'être lu…) s'il est ponctué d'illustrations en  rapport avec le contenu. Même si vous n'êtes pas graphiste, les banques d'images (gratuites ou non) pullulent sur le Web. Attention, évitez par contre de réutiliser l'image que vous avez trouvée sympa sur 10 autres sites…

Si vous vendez des produits, faites des photos de qualité et descriptives (plusieurs angles différents, zoom…). Dans ce cas, ce n'est pas pour distraire, c'est pour informer, rassurer et inciter à l'achat.

Si les services que vous proposez le permettent, si votre contenu s'y prête, créez et diffusez des vidéos. Une chaîne Youtube ou (et) Dailymotion est un élément important dans une stratégie de visibilité web. Pour preuve, Youtube serait aujourd'hui le deuxième moteur de recherche derrière Google !

Donc dessins, photos et vidéos originaux et en corrélation avec vos mots-clés sont autant d’éléments pour attirer et retenir le visiteur, animer vos pages… et améliorer votre référencement.

Paternité tu revendiqueras

C’est un secret de polichinelle, même si GG se défend de favoriser ceux qui l'utilisent, la mise en place de son réseau social Google + et des balises qui permettent d'identifier l'auteur d'un article (voir les résultats de recherche intégrant  le nom et la photo) sont des boosters de notoriété et de référencement.

Si votre activité et votre tempérament s’y prêtent, montrez vous, donnez de l’autorité à vos contenus en les revendiquant. Vous favoriserez ainsi la communication « one to one » et, pour peu que vous remplissiez déjà quelques critères qualitatifs de cette liste, vous serez surpris de l'effet positif que cela aura sur votre référencement.

Lisible partout et par tous tu seras

La lisibilité et la visibilité d’un site sont des facteurs de qualité à ne pas négliger non plus.

Pour qu'elles soient consultées et qu'elles acquièrent de la notoriété, vos pages web doivent être lisibles par tous (règles W3C, règles d’écriture pour le web) et accessibles sur tous les supports (ordinateurs, tablettes, smartphone).

La notion de site internet « Multi-écrans » (ou Adaptive ou Responsive) est d'autant moins à négliger que des études comportementales montrent que le smartphone ou la tablette sont très souvent une des étapes du parcours d'achat d'un e-consommateur quand ils ne sont pas carrément le point d'entrée à un contenu web.

Le Partage tu rechercheras

Tout contenu internet doit favoriser le partage car c'est un des moyens les plus simples de créer du lien avec votre communauté et d'étendre votre auditoire.

Donnez donc à vos visiteurs les moyens de vous suivre (flux RSS, compte Twitter, page Facebook) et de partager la page qu'ils sont en train de consulter (icônes réseaux sociaux, bouton « Envoyer à un ami »…).

Plus vos publications web seront reprises par les internautes, plus votre « autorité » sera considérée comme importante. Et plus votre site internet sera populaire et relayé… plus Google le proposera prioritairement.

L’Echange tu accepteras

Le web est aujourd'hui plus que jamais participatif. Une bonne stratégie de communication digitale se doit d'intégrer ce fait et de favoriser les échanges avec sa communauté.
Cela se traduit, par exemple, par la possibilité de laisser un commentaire sur votre blog, votre page Facebook ou d’écrire un avis sur votre fiche produit. Ces leviers de la e-communication nécessitent par contre une véritable politique d'animation (réponse systématique, modération) au point qu'ils sont à l'origine d'un nouveau métier, le « Community management« .

Échanger c'est aussi afficher des éléments de « rassurance » sur votre capacité à communiquer : adresses postales et mails, numéros de téléphone visibles.

Ces éléments n'influent peut-être pas directement sur votre référencement mais, ici encore, la démonstration de votre présence affirmée sur la toile vous vaudra un « plus » dans la colonne Notoriété et Autorité des robots d'indexation.

Localisé tu seras

Trop souvent négligée, la localisation est pourtant un élément pris en compte dans le référencement. Si c'est possible, localisez votre activité :

  • au sein de votre site (votre adresse, une carte)
  • dans vos contenus (ex : activité de webmarketing localisée sur Midi-Pyrénées…)
  • sur Google Maps (Google Adresse, Google Local, Google Places, c'est la même chose)
  • dans vos publicités

Deux effets engendrés par cette localisation :

  • il est plus facile d'exister localement qu'à l'international : Google vous mettra plus facilement en avant auprès des internautes proches de vous géographiquement (encore plus depuis la mise en place de la recherche universelle et du Knowledge Graph).
  • Avoir une fiche bien renseignée permet d'être affiché sur Google Maps même si ce n'est pas votre activité qui est recherchée.

Onze pour le prix de dix

Du Temps tu te donneras

Un site doit être conçu pour durer.

Selon l’activité que vous exercez sur internet, une fois passé le temps de la « prime à la nouveauté », il faut souvent être patient pour franchir ces seuils de notoriété qui sont censés vous amener en première page.

Ne changer pas trop vite ni trop souvent de cap, conservez votre ligne éditoriale, ne bouleversez pas votre gamme produits.

Les moteurs de recherche appliquent une prime à l'ancienneté car pour eux, un site web présent depuis longtemps avec la même image, le même nom et le même profil sémantique (le contenu, les mots-clés, ce n'est pas pour rien que j'en fais mon 1er conseil !) est forcément ancré dans la réalité internet (ne cherche pas à les tromper) et répond potentiellement à une demande.

Et après ?

D'abord, si vous le voulez bien, reprenons le vouvoiement, c'est plus correct.

Donc, normalement, si vous appliquez peu ou prou les règles que je viens d'énoncer, vous aurez mis votre site en « ordre de marche » pour partir à la conquête du web. Seulement voilà….

Sortons des images pieuses et prenons celle du sport automobile. Préparer sa Formule 1 pour la saison en respectant les règles de la FIA et en étant plus rapide que toutes les voitures de l'année précédente ne vous donne pas pour autant la garantie de finir en tête du championnat, ni même de gagner une course… parce que vos adversaires ont la même ambition et seront peut-être plus talentueux, plus chanceux ou moins honnêtes (c'est de moins en moins vrai)…

Et puis que serait une bonne voiture sans d'excellents mécaniciens et un pilote hors pair ? Si j'osais une douzième règle (qui a dit « ça suffit »?), je dirais « T'entourer tu sauras » (ça y est, ça me reprend). Choisissez des partenaires, collaborateurs ou intervenants qui soient de vrais spécialistes du web. Et si vous ne savez pas où les trouver, demandez moi, j'en connais quelques uns….

Je prolongerai certainement cet article en développant plus longuement certains des conseils prodigués ici. N'hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter pour en profiter.

Et, pour m'aider à appliquer les 8 et 9èmes commandements ci-dessus, commentez si vous le désirez et partagez si vous aimez !

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 0 Email -- Pin It Share 0 Filament.io 0 Flares ×

Une réflexion au sujet de “Décalogue pour un site web visible et référencé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 0 Email -- Pin It Share 0 Filament.io 0 Flares ×